Être accompagné par h’up quand survient un handicap en tant qu’indépendant

Entrepreneur : Jean-Michel Cogan

Jean-Michel Cogan

Entrepreneur ayant rencontré une situation de handicap en tant que dirigeant d’entreprise

Jean-Michel Cogan

Ton profil personnel et ton handicap 

53 ans, père de trois enfants dont deux à charge de 10 ans et 13 ans, et gérant d’une société d’informatique, je suis devenu tétraplégique il y a deux ans et demi suite à l’absence de prise en charge aux urgences de l’hôpital d’Orléans.

Quel a été ton parcours ? Ta société ? Qu’est-ce qui t’a amené à ta situation actuelle ?

Ma société : INFO services 45, Société de distribution et services en micro informatique, créée en 2003, intégrant en moyenne 4 personnes ayant réalisé avant mon handicap plus de 1 million d’euros de chiffre d’affaires sur sur les trois dernières années.

Depuis mon handicap, le chiffres d’affaire été divisé divisé par quatre et les pertes n’ont cessé de croître.
J’ai passé près de deux ans à essayer de trouver des solutions pour le devenir de mon entreprise pour laquelle je me suis battu depuis sa création et motivé par la règle suivante : si vous cessez de payer vos cotisations de RSI votre future pension handicapée peut vous être supprimée !!

Quel a été l’apport de h’up pour t’accompagner ?

H’up qui m’a été présenté par la cellule Médecin coordinateur UISP ­Comète de Garches Pôle Handicap m’a permis, par les conseils de Monsieur Roche, de voir plus clair sur les modalités de fonctionnement du RSI et d’arriver enfin à obtenir des réponses aux questions que je me posais depuis deux ans.

Quelle serait ta recommandation afin que personne ne se trouve seul dans de telles circonstances ?

Croiser le chemin de h’up de bonne heure !!!
Franchement, j’ai eu trop souvent l’impression d’être le premier responsable d’entreprise handicapé du Loiret malgré toutes les sollicitations y compris des soi­t-disant professionnels (assistante sociale, comptable, avocat) !